Au service de l’Esprit et à votre service,
le Chant qui me traverse est VOTRE CHANT.
Il émerge de votre histoire, reliant vos espaces,
reconnaissant vos peines et vos joies.
Ce Chant libère les énergies bloquées et les restructure ensuite.
Il libère les mémoires enfouies d’où qu’elles viennent ».

Artisan de l’invisible

Anne-Marie va à la recherche des parties fractionnées, perdues, traumatisées, niées, des esprits, des Âmes, du mental, de l’émotionnel. Elle reconnaît, récupère, rétablit, respecte, répare, les chocs, les blessures, les absences, les traumas.
Par sa présence, Anne-Marie reconnaît, absorbe, digère, dissout et transmute toutes ces informations bloquantes, en en prenant la responsabilité et en demandant pardon en notre nom comme elle le fait pour les lieux.
Ce que fait la chamane est une Action Sacrée : une dévotion, une consécration. Elle incite les êtres à prendre conscience de leurs fuites, errances, schémas de pensées et de comportements.

Si tu vas à la recherche d’un chaman
Et que tu en trouves un vrai
Ne t’attends pas à ce qu’il t’amuse
Avec des astuces magiques.
Son art c’est de provoquer tes démons
Ceux que tu gardes bien, justifies
Nies et attribues à “un autre”.
Si tu vas à la recherche d’un chaman,
Prépare-toi pour un déshabillage avec ses paroles,
Sache qu’il va t’exaspérer avec ses silences.
Sois attentif quand il t’exaspère
avec son honnêteté brutale.
Sois prêt pour la bataille…
La pire des batailles… celle avec toi-même .
“Celui qui a la magie n’a pas besoin de ruses”.

Nous sommes des Êtres spirituels incarnés.

Qui est Anne-Marie Kouchner ?

À trois ans, elle reçoit la vision de la vie qui l’attend et de son Engagement, et ressent les premiers signes de ses dons. Sa nature chamanique se traduit par une puissante relation avec la Terre et le Ciel.

La nature et le Cosmos autour d’elle parlaient, montraient, chantaient, enseignaient, consolaient…
Elle s’immerge dans différentes traditions dont des enseignements catholique orthodoxe et Tibétain.
Cinq rencontres inspirantes : Hella Tulman (Le mouvement de Vie), Lama Gyourmé, Martin Brofman (Le Corps Miroir), Emahó et Paramahansa Nithyananda.
Elle consacre son existence à l’épanouissement des êtres et à l’accompagnement à la relation juste et reconnaissante à la Terre et au Ciel, à l’Éveil.

J’aide les personnes à se confronter à leurs dénis,
à leurs refus en sollicitant leur courage, leur force et leur cœur.

C’est une voie rapide vers soi même qui implique une prise de Conscience de la Responsabilité de Création, et une ouverture du Cœur dans l’apprentissage de la Présence.

Ce qui m’importe est de vous amener à réaliser l’Etat d’Eveil & d’Unité.

Anne-Marie

Les outils : Tambours & Hochets

Le Tambour et le Hochet ne sont ni un objet, ni un instrument. Ils sont des Esprits, de précieux Alliés.

Tambour est le Coeur; il est la pulsation de la Terre, de son centre. Il nous rappelle, à chaque battement, notre union avec tout ce qui nous entoure derrière l’illusion de la dualité. La rencontre avec les Tambours est une rencontre avec soi et des parties inconnues, oubliées de son histoire, de sa personnalité, de son âme :

– Poème Tambour –

Toi qui t’ouvres sur le chemin de la réalisation,
écoute ce que dit le tambour !
Il est rond comme la terre et comme les cycles de vie ;
il est rond comme les cercles de paroles.
Il est rond de la forme du soleil et de la pleine lune ;
il a la forme du cœur des fleurs.
Le tambour est le point de passage avec la Terre Mère ;
quand tu apprends à faire chanter le tambour,
il te met en relation, avec le cœur, avec l’âme de la terre mère.
Le tambour n’est pas un instrument de musique
et tu ne vas pas apprendre à jouer de la musique.
Le tambour chamanique est un cœur qui respire à l’unisson
de la nature, à l’harmonie des différents plans de consciences.
Faire chanter le tambour,
c’est ouvrir les portes de reliance avec l’invisible.
Quand chante le tambour,
alors vient le moment de l’union avec l’âme de la Terre Mère.
La mailloche que tu tiens dans la main représente
le principe masculin qui féconde le principe féminin.
Il te faut apprendre à trouver la connaissance,
la subtilité du principe féminin,
ici le tambour, pour ne pas le contrarier, pour ne pas le brusquer
ou le violenter. Tu ne frappes pas sur le tambour,
mais tu unis ton coeur à celui de la nature.
Tu ne joues pas du tambour, tu participes à l’appel,
à la communion des forces anciennes.
Souffle le vent, chante la langue ancienne.
Quand tu apprends à écouter le tambour,
non pas avec tes oreilles, mais avec ton âme,
tu apprends à entendre respirer la Terre Mère.
Quand tu découvres les mots que tu peux dire avec le tambour,
alors tu découvres que tu peux respirer avec la terre,
avec la nature, avec les animaux, avec le divin…
Le tambour n’est pas un instrument de musique ;
il est une partie de toi, il est une partie de la Terre Mère.
Les paroles que tu vas apprendre à formuler,
les initiations que tu vas recevoir vont te montrer le chemin à suivre.
Mais seulement toi, tu peux décider de le prendre, de l’abandonner,
de l’oublier, de le renier ou bien de le faire grandir.
En voyant ton tambour, certain ne verront qu’un « tam-tam » ;
mais toi tu sais que tu portes dans tes bras,
un enfant, l’enfant de la Terre Mère…💕

Hochet est le Souffle de vie, le Chant.

Le Chant, ces sons chamaniques qui émanent de Tambour et Hochet, rétablissent la communication pure avec les forces de la nature et nous incitent à revenir en notre centre. Laisser le Chant émerger, c’est se permettre la traversée des ponts entre le visible et l’invisible.

Tambour & Hochet nous invitent à retrouver notre pouvoir sacré,
au-delà des souvenirs et mémoires,
du diktat du mental et de la revendication de l’ego.

Alohée

Alohée veut dire « Reliée à la Terre et à l’Univers »
X