Portrait : Anne-Marie Kouchner, chamane atypique

Dans la famille Kouchner, on connaît déjà Bernard, médecin humanitaire puis homme politique, son frère Gérard, du « Quotidien du Médecin » et Camille, sa fille, avocate. Aujourd’hui, pleins feux sur Anne-Marie, la soeur du french doctor. Une personne hors norme.

Sa présence toute en rondeur en impose, elle ne triche pas… De Botero à Niky de Saint Phalle, la femme est forte parce qu’elle est libre. Anne-Marie Kouchner, chamane de son état, s’assume pleinement. Pas toujours aisé quand on est pour les français : la soeur de Bernard… Et il en faut des tripes, dans notre société, pour s’affirmer chamane, au risque de passer pour folle… Respect. Son coeur affectionne Zouk par delà Camille Claudel et tant d’autres. La folie, Anne-Marie connaît. Un état d’être, psychotique, qu’elle a traversé lorsqu’elle était jeune… La question reste posée et vaut la peine qu’on s’y attarde : qu’est- ce que cette folie ? N’est-ce pas cet état modifié de la conscience qui permet, à qui est initié, d’avoir accès à des informations que le cerveau cognitif ignore et juge habituellement irrecevables dans notre société? Un peu comme si Muthos, l’irrationnel, était jugé au banc des accusés pour « délire avéré » par un Logos bien pensant, confortablement installé dans son fauteuil et son bon droit… Des protocoles de recherches (*) conduits à l’Inserm(1) et à l’Alberta Hospital (2) d’Edmonton (Canada) ont montré que la transe chamanique modifiait les circuits du fonctionnement du cerveau. Mais on est loin de tout connaître sur les mécanismes physiologiques liés à cet état de conscience volontairement modifié et son influence sur les hémisphères du cerveau. Anne-Marie Kouchner, elle, parle d’expérience :  « Un chaman fait face, seul, à tous les états d’être, les traverse et en revient, seul. »

Un parcours douloureux

Ces premiers aller-retours de l’ état de « transe » à l’état  » normal  » ont lieu lorsqu’elle est enfant alors qu’elle est victime d’agressions répétées, à l’insu de sa famille. « Pendant que je vivais le pire, j’avais accès au monde invisible pour des yeux « normaux » et trouvais le soutien dont j’avais besoin de la part de la nature ». Désormais, un lien puissant la relie à la terre… Pendant longtemps, Anne-Marie n’est pas consciente de son don. Adolescente, elle se rebelle contre tout, écorchée vive, souvent incontrôlable, cette incomprise est une grande préoccupation pour ses parents… Son hypersensibilité est une souffrance. A l’époque, les frères Kouchner, comme c’est l’usage chez les tempéraments sanguins, ont souvent le verbe imagé, la communication musclée. Anne-Marie aussi…  Au lycée, elle prend la défense des plus faibles, « je n’avais peur de rien ni de personne « , écoute les confidences et soulage, les mains posées, qui a mal à la tête, qui souffre de ci, qui se plaint de ça… et surtout, surtout, ne supporte pas l’injustice. « J’ai arrêté de me battre bien plus tard parce que ça gênait ma fille! » Anne-Marie va passer une grande partie de sa vie à comprendre ses ressentis, doutant de sa bonne santé mentale: « Je recevais et identifiais comme mienne toutes les pensées, les émotions des êtres vivants avant même de les rencontrer !Je voyais précisément la face cachée du monde et l’expression énergétique du Tout  »  Une épine invisible plantée dans le dos, elle dévore la vie avec une énergie hors du commun et multiplie les expériences. Sa vie aux accents picaresques n’a rien d’un fleuve tranquille. Du théâtre au cirque, en passant par la danse afro-brésilienne, qu’elle soit pigiste ou vendeuse, elle s’exprime en artiste. On la retrouve dubitative puis reconnaissante sur les chemins interminables de la psychanalyse… Curieuse et attentive, aux carrefours des religions. Et puis, et puis… La lumière l’éclaire enfin. Elle rencontre un chaman américain : « C’est à son contact que j’ai compris ce que j’étais ». Mais elle reçoit ses enseignements par sa propre transe, ce qui fait d’elle une atypique dans le paysage hors-norme des initiés. Ainsi, son don avéré à l’âge de trois ans, va prendre tout son sens car le chamanisme comme « il lui est donné » la libère de bien des mémoires, particulièrement celles enfouies, de son enfance… S’impose alors, la décision de mettre pleinement, au service de l’épanouissement des êtres, ce qui est devenu pour elle, « un véritable art de vivre ».

Un chant libérateur

Anne-Marie Kouchner : "C'est une personne carrée dans un corps et un esprit rond. C'est rare de trouver ceux qui ont trouvé la quadrature du cercle. Celui lui permet de renvoyer en face la problématique de l'autre ou de l'esquiver sur le coté ! " s'exclame un stagiaire, (médecin), à la suite d'un atelier.

Anne-Marie Kouchner initie lors de stages ou d’ateliers , qui veut tenter l’aventure du chamanisme dans l’Yonne ou partout ailleurs en France.  Expérience. Le scénario de départ est toujours le même : les volutes de sauge blanche purifient l’air et l’atmosphère respire les secrets de chacun. Mystère. Ni la chamane, ni personne, ne sait comment la suite va se dérouler…  Ici, la voix d’Anne-Marie, d’une puissance extraordinaire jaillit du fond de son être. Incorporation. De l’invisible, elle reçoit des messages, entre autres,  sur l’histoire des personnes « en présence » mais de « cette présence qui est éternité », comme l’écrit Bobin. Car pour Anne-Marie, « notre vie n’a pas de fin »… La chamans prononce des phonèmes qui s’adressent à l’âme et aux tripes; Que se passe-t-il ? Elle explique par ailleurs : -« Mon chant est comme une corde d’or qui rencontre dans l’espace et le temps l’histoire de chaque personne : Tout ce qui est resté en souffrance, ou pas reconnu, pas entendu, pas aimé est libéré par des chants spécifiques et extrêmement précis. « Dans le cercle, le tambour vibre et chante pour chacun :  « Ce n’est pas moi qui agit, ma main est guidée » …dans une danse commune, le groupe porté par une énergie d’une intensité indescriptible « se relie à la terre, à l’univers ». Les cercles se succèdent. Sensation que le temps n’existe plus. Parfois, Anne-Marie, qui rayonne de personne en personne s’arrête, serre quelqu’un dans ses bras,  » comme si la mère m’accueillait pour me relier à la puissance de la Terre… »  explique celui qui a vécu cette étreinte puissante du coeur. Par ailleurs, la chamane explique : « après la libération des maux de chacun, l’état nouveau de la personne est harmonisé, rassemblé.  » Ensuite,  elle regagne sa place. Transmission. Entre humour et gravité, elle écoute et s’adresse à l’assemblée. Ses propos éclairent (elle a « vu » et ressenti des choses pour chacun). L’échange intime est là. Thérapeutique. A chacun son chemin.  A l’exemple de ce stagiaire :  » J’ai l’impression d’avoir fouillé le fond de cale de mon bateau et jeté par dessus bord l’inutile, du coup, je remonte sur le pont car j’ai un peu le mal de mer. Le mâle de la mère. » Quoi qui l’en soit, l’expérience du chamanisme selon Anne-Marie Kouchner bouscule, à la façon des pré-socratiques, dans le but d’éveiller les consciences… « L’ouvrière de l’esprit » offre ses plus beaux outils à qui veut se bâtir des lendemains meilleurs, pour suivre sa propre route, « rencontrer son pouvoir d’être », les yeux grands ouverts. Et regarder la vie, avec les yeux de cette chamane atypique, n’est-ce pas se perdre et se retrouver dans l’infinie poésie de l’existence ?

Catherine Guinard-Desbordes

(*) initiés par Corine Sombrun, musicienne et journaliste initiée au chamanisme en Mongolie
(1) par Pierre Etevenon, docteur ès-sciences, directeur de recherches honoraire à l’INSERM qui a notamment étudié les effets des EMC (états modifiés de conscience) sur les tracés d’EEG
(2) par le professeur Pierre Flor-Henry  neuropsychiatre et chercheur

Aquarelles de François Henri Galland

10 Commentaires

  1. ursula prämassing

    la présentation me donne envie d’expérimenter, voire vivre le chant des tambours.

    Réponse
    • Christine Zurek

      Rencontrer Anne-marie c’est rencontrer l’authenticité, cette présence forte, rieuse, directe, sensible, honnête, généreuse, cela fait tellement du bien, la femme chamane met sa vie entière au service des autres,cela nous donne une leçon sur notre propre générosité, son tambour c’est le coeur de l’univers, elle le fait battre pour nous, elle nous encourage à nous aimer et à transmettre cet amour, c’est tout ce que notre humanité à besoin pour soigner et guérir ces maux, on a envie de participer à cette guérison collective, quand grâce à
      Anne- Marie nos maux sont moindres. Merci d’être là pour nous. Christine… euh Marie-Christine.

      Réponse
  2. El Hassouni

    en lisant l’histoire de cette femme je me dis « cela me parle » et cela me fait peur à la fois

    Réponse
  3. léone

    ayant eu 2 consultations avec Anne Marie je peu confirmé d’être une autre femme épanoui et enfin heureuse merci merci. Amitié

    Réponse
  4. Fougere

    Bsr étant en recherche sur plan physique et spirituelle déjà niveau 1 Reiki
    Suis ou j étais atteint d un cancer du côlon et opéré depuis juin 2016 je cherche à comprendre message de mon corp etbut de ma vie j habite moulins dans le 03 cherchant en vain un soin chamanisme pouvez vous me dire si vous venez dans l Allier ou ,où Je pourrai vous rencontrer

    Je vous remercie bonne semaine à vous
    André fougère 0661406327 au cas où

    Réponse
  5. Roseline

    j’ai regardé l’émission « révélations » ce matin et j’ai été impressionnée. Des problèmes de santé m’ont fait rencontrer certaines personnes. Une seule parmi elles avait réussi à ce que je crois en elle. Elle serait certainement la deuxième.
    Peut-être irais-je la voir !

    Réponse
  6. Anne-Marie

    J’ai subi une erreur médicale, je cherche par tous les moyens à me guérir. Je cherche une personne apte à entendre et à m’aider. Merci

    Réponse
  7. Anne-Marie

    Mon numéro: 06 12 10 75 63

    Réponse
  8. raymond Herrmann

    Bonjour je viens de voir une émission sur les chaman je suis malade fibromyalgie discophatie dégénérative migraine et autre mon épouse et décédé le 16 octobre 2016 cancer du côlon à 50 ans .je voudrais vous rencontré il faut que je me libère. Merci monsieur Herrmann

    Réponse
  9. Vial Sylvianne

    Bonjour Madame Kouchner,
    Je viens de voir sur chaine 23 (révélations) une émission à propos des chamanes. J’ai découvert votre site
    et vu ce que vous étiez et faisiez. Je suis moi-même intéressée par certaines recherches.Ai été initiée au Reiki Tao Tô Qi 3eme degré, ai pratiqué le Lou yong,le silence du corps, méditation, la médecine énergétique du SAMADEVA et me pose beaucoup de question à propos de sphères qui viennent me voir quotidiennement et des visions de personnes non connues – celles-ci semble vouloir me lancer des messages…-. Donc j’aimerai vous voir et participer à une de vos séances. Mais vous déplacez-vous dans le sud : le Var où je réside quelques mois ou bien dans la région de Briançon où je reste l’été ?.
    Je vous souhaite une journée ensoleillée et pleine d’amour.

    Réponse

Laissez une réponse à Anne-Marie Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X